skiredj aplatbleu
1-3- Livres de base sur le soufisme, les règles de la Tarika Tijania et son fondateur Sidi Ahmed Tijani (12 publications)
 
Copyright © Cheikh-skiredj.com 2011(tous droits réservés)
 
17- Fathe El Bari : Ouverture du créateur, en vue d’expliquer les arcanes et proverbes mentionnés par l’oncle Lhaj Zekkari..........

 

•  Document de 20 pages , dans lequel l'auteur a enregistré différentes conversations philosophiques avec l'érudit et gnostique Sidi Lhaj Mohamed Zekkari Tétouani qui était soufi, libre et « chadili » ( ÔÇÐáí ) alors que l'auteur est un « Tijani » engagé ( ÊÌÇäí ãÞíøÏ ). 

Les principales idées philosophiques de leurs conversations sont les suivantes : L'action et la réalisation des œuvres est importante, mais il ne faut pas la considérer comme un mérite qui oblige Dieu à le donner à ses serviteurs ; il est plutôt recommandé d'espérer ( ÇáÚãá ãÚ ÇáÇÚÊãÇÏ Úáì ÝÖá Çááå ) l'obtention de la grâce de Dieu, sans croire qu'on mérite la moindre récompense de lui. L'appui sur l'acte et la croyance du mérite ( ÇáÇÚÊãÇÏ ÇáãÌÑøÏ Úä ÇáÚãá ) n'est que de la vanité et de l'égotisme ( ÛÑæÑ ).

Un réalisateur d'une œuvre donnée, en comptant sur la grâce d'Allah pour l'exaucer et l'accepter, et non pas sur le mérite de son oeuvre, est un bon croyant, détenant la chariâ, la tarika ( ÇáÚÇãá ÇáãÚÊãÏ Úáì ÝÖá Çááå åæ ÕÇÍÈ ØÑíÞÉ æÔÑíÚÉ æÍÞíÞÉ ) et la vérité. Celui qui ne réalise rien et ne travaille pas mais a de l'espoir sur la grâce divine est un libertin rêveur ( ÒäÏ í Þ ). L'auteur a ensuite parlé du destin ( ÇáÞÏÑ ) et de l'utilisation des causes disponibles ( Ç áÃÎÐ ÈÇ áÃÓÈÇÈ ). Le Imame Ben Arabi a dit qu'Allah veut que son serviteur utilise les causes qui lui sont offertes mais il ne faut pas qu'il exagère en ne comptant que sur ces causes ; cela serait alors une sorte d'association divine à Allah ( ÇáÔÑß ÇáÎÝí ); il faut accomplir un travail mais compter sur la grâce d'Allah pour qu'il soit exaucé ( ÇáÇÚÊãÇÏ Úáì ÝÖá Çááå ).

De même, celui qui compte sur son destin alors qu'il l'ignore, ne fait rien et n'exploite pas les occasions qui lui sont offertes, alors il n'est pas un vrai confiant en Allah, il a plutôt confiance ( ÇáÔåæÉ ÇáÎÝíÉ ) en ses désirs cachés. D'autres proverbes sont évoqués et expliqués dans le document : Dieu vous garantit l'exaucement de vos invocations, selon ses désirs, pas selon les vôtres. Lorsque Dieu vous garantit l'obtention de quelque chose, vous l'aurez ; il serait alors idiot de ne rien faire que de chercher à l'acquérir. Toute œuvre peut être considérée comme un corps matériel, c'est la sincérité et le dévouement envers Dieu qui constituent son âme vivante. Cache-toi et ne te montre pas à travers ce qu'Allah t'a confié comme secrets, sinon ce que tu fais apparaître de ces secrets ne produira jamais rien pour toi.
    
 
Copyright © Cheikh-skiredj.com 2011 (tous droits réservés)