skiredj aplatbleu
2- Autres publications : 2-3- Publications sur les excursions de l’auteur (10 publications)
 
Copyright © Cheikh-skiredj.com 2011(tous droits réservés)
 
134- Ar Rihla Lhabibia: L’excursion habibien à Oran ..........

 

•  Document de 140 pages , dans lequel l'auteur a décrit son voyage en Algérie, à Oran, pour visiter son ami et bien aimé (Habib) ( ÍÈíÈ ) Sidi Habib Ben AbdelMalek Alaoui. Le départ a eu lieu de Tanger, par voie maritime, après avoir préparé tous les papiers nécessaires (autorisation du « Makhzen » et du protectorat français).

L'auteur a été accompagné par son frère Sidi Hammad qui réside à Tanger jusqu'au port. En bateau, l'auteur a composé deux poèmes, vantant le cheikh Tijani, qu'Allah soit satisfait de lui, et celui qui l'a invité à Oran. Il a aussi rencontré un commerçant marocain, Lhaj Kabbaj, qui a l'habitude de voyager en compagnie de sa petite famille pour faire du commerce entre le Maroc et l'Algérie. Alors il ne s'est pas senti seul, mais plutôt en famille.

A leur arrivée en Algérie, après une nuit de voyage, Monsieur Kabbaj l'a invité dans sa voiture personnelle afin de l'amener à son hôtel. Ce fait de monter dans la même voiture avec le « Harem » (la femme) de son ami n'a pas été commun à cette époque, ce qui a attiré l'attention de l'auteur. Celui-ci a ensuite fait sa prière à la mosquée Turque dans laquelle Monsieur Alaoui est le Imam. Différents thèmes ont alors été abordés entre l'auteur et son hôte, en particulier la photographie, est-elle licite ou illicite en Islam ? L'habillement comme des mécréyants ? L'utilisation de leurs parfums ?

Respectivement à ces questions, les réponses sont les suivantes : la photographie ne laisse pas d'ombre ; elle est donc licite. L'habillement n'est illicite que lorsqu'on est malintentionné et on veut détruire et camoufler les traits de notre culture d'origine. Le parfum et tout produit propre est licite ; il devient illicite s'il comporte un venin, une certaine coquinerie ou malignité. L'auteur a été interrogé aussi sur la Zakat sur l'avoine et le coco du Soudan; est-elle obligatoire ? La réponse est oui.

Une autre question a concerné les animaux non égorgés, mais tués par asphyxie ; la réponse est qu'on ne peut pas les manger ; ils sont illicites. L'utilisation du sucre solide ( ÓßÑ ÇáÞÇáÈ ) de forme pyramidale a aussi été évoquée. Au début, ce sucre est confectionné à partir d'un mélange avec le sang ; il a été considéré illicite par les juristes. Mais avec le progrès industriel, on ne fabrique plus le sucre en utilisant le sang ; il est donc licite. Différentes réunions et discussions intéressantes ont eu lieu entre l'auteur et des soufis Chadzilis, Kadiris, Tijanis et autres. Mais au retour, la valise de l'auteur a été volée ; elle contenait ses affaires, ses poèmes ainsi que le rapport de cette visite qu'il a due refaire afin de le sauvegarder. Le retour à Fès a duré cinq jours.
    
 
Copyright © Cheikh-skiredj.com 2011 (tous droits réservés)