skiredj aplatbleu
accueil
 
Copyright Cheikh-skiredj.com 2011(tous droits rservs) Bookmark and Share
 
 

Prof Mohammed erradi genoune IDRISSI

Prof Ahmed ben Abdallah SKIREDJ


Les publications ainsi que lessentiel de leurs contenus, sont traduits par :
Le Prof Ahmed ben Abdallah SKIREDJ (D.Prof IAV HASSAN II, Rabat) et petit neveu de lauteur.

Traduction 2008

Authentification :
Prof Mohammed erradi genoun

Avant-propos
1. Signification de la louange
2. Signification de la prire sur le prophte, Que le salut dAllah soit sur lui
3. La perle de la perfection (jawharat al kamal en franais)

   
 
Avant-propos..........

Les documents publis par l'auteur Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj sont au nombre de 170 dont 9 publications perdues au temps de l'auteur cause d'une crue de l'Oued de Settat, faisant ravage l'poque et emportant les biens des habitants dont les livres en particulier.

Les publications actuellement disponibles dans les bibliothques personnelles du professeur sidi Mohammed erradi genoune idrissi hassani et le professeur sidi Ahmed Ben AbdAllah Skiredj, petit neveu de l'auteur, sont la disposition des lecteurs sur le site web  http://www.cheikh-skiredj.com . Elles sont classes en fonction des sujets traits.

L'auteur a lui-mme crit un document intitul   At Tarssif   (classifiant ses publications : ( dans lequel il a lui-mme classifi ses premires publications, en 1937, soit 7 ans avant sa mort. L'arrangement de ses documents a t effectu selon l'intitul du sujet dans l'un des thmes suivants :

  1. Soufisme et vante du prophte et du cheikh Tijani,
  2. Posie et ses outils en  roud  ( ) et grammaire arabe,
  3. Problmatiques en jurisprudence, hritage et droit de la femme,
  4. Excursions,
  5. Causeries religieuses dans diffrents thmes d'actualit l'poque.
  6. Notes personnelles, prises en  vrac  dans diffrents thmes, non rdiges.

Le document   AtTarssif  , incomplet, n'a voqu que 22 publications sur les 170. Les 9 documents perdus figurent dans la liste (1).

Certains titres de publications sont prsents en double ; il semble que l'auteur ait reu de ses collgues des propositions sur la modification de ces titres. De mme, certaines publications ne sont, en fait, que des titres pour des projets de livres qui n'ont aucune existence (liste 2).

Par ailleurs, parmi les documents disponibles, 22 sont incomplets (liste 3). Il semble que l'auteur se soit occup par d'autres publications et qu'il ne les ait pas termins. Afin de donner une ide sur le volume de l'information publie, la distribution des documents selon leur volume ainsi que les documents de grande taille, de 350 1600 pages figurent dans la liste 4.

Le prsent site web, a pour objectif de rassembler et de rsumer les 170 publications du gnostique Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj. Il vient donc complter et faire revivre le livre commenc, mais non termin, par l'auteur lui-mme  At Tarssif qui classifie ses oeuvres  ) ).

Dans un but pdagogique, et afin que le site web soit facile lire et comprendre par la plupart des disciples tijanis, les mots diffciles, techniques et philosophiques, sont évités. Selon les circonstances, des mots arabes sont inclus entre parenthses afin de faciliter encore plus la comprhension.


Quelques extraits:

 
1. Signification de la louange

Le gnostique Serry Souqti ( ) a dit son neveu Al Jounad ( ): cest quoi le remerciement, mon garon ?

Monsieur Al Jounad ( ) a rpondu: Le remerciement consiste ne pas dsobir Dieu en ce qui concerne ses aubaines, grces et faveurs.

Alors, Monsieur Serry ( ) lui a dit : J'ai peur pour toi que l'aubaine que tu reois d'Allah soit ta langue ; je souhaite, en invoquant Allah, qu'il pardonne notre manque de fidlit (Extrait du livre lettres de l'allama sidi Ahmed ben ayachi skiredj)

Allah a prserv l'tre humain et lui a accord sa spcification, non pas par mrite de sa part, mais par faveur divine pr tablie. En effet, pour quelle raison cet esclave de Dieu mrite- t-il cette grce qu'il a reue depuis le jour du destin, de la quantification et de la distribution des parts aux cratures, alors que mme son corps n'existe pas encore, et n'a accompli encore aucun travail pouvant le rapprocher du donneur et lui servir de rfrence ? Il ne s'agit donc purement que de largesse ( ), gratitude ( ), obligeance ( ) et bienfaisance ( ) divines.

Si l'tre humain sentait et connaissait cette faveur sublime alors la joie et la gaiet l'gard de Dieu l'auraient submerg. De mme, il aurait t domin par le pouvoir de l'amour et l'engouement envers ce donneur gnreux et ce matre sublime qui a cr et guid ( ), accord sa faveur et donn sa grce ( ), assign, particularis et slectionn ses serviteurs de toute ternit ( )

 Si vous numrez les faveurs divines, vous ne pouvez les dnombrer .

Les gens sont tous submergs par une mer de grce, mais ils ne remercient jamais le crateur; il est rare de trouver parmi les serviteurs d'Allah celui qui gratifie bien son seigneur. Si Dieu voulait du bien un serviteur et voulait le particulariser, il lui montrerait alors ce qu'il avait reu comme aubaines et lui inspirerait comment le remercier ; celui qui aiderait quelque chose au simple remerciement aurait une particularit et une spcificit. En effet, tous les gens sont gratifis par le crateur; celui qui verra cette gratification aurait une spcification.

Le remerciement est donc la porte sublime et le droit chemin qui amne Dieu ; c'est pour cette raison que le Sitan (SATAN) s'y assoie pour empcher les croyants de la franchir La plus proche porte vers Allah est celle du remerciement ; celui qui ne le franchit pas, notre poque, ne peut accder la prsence divine puisque les mes se sont paissies, c'est--dire devenues difficilement affectes par le sport  spirituel , l'obissance, sans aucune raction une audit ou une auto valuation.

Mais lorsque ces mes s'immergent dans la probation et la satisfaction du bienfaiteur, alors elles surmontent tous les obstacles ; d'ailleurs toute promesse dans la parole d'Allah est lie sa volont, sauf le remerciement ; ce qui est confirm dans le coran  si vous me remerciez , je vous en donne plus 

Observez comment la gratification de Dieu vient avant la foi, ce qui tmoigne du soin divin son gard ; Dieu a dit  Que fera Allah de votre chtiment si vous le remerciez et vous croyez . La croyance consiste satisfaire au bienfaiteur ; cette satisfaction qui est le remerciement cordial n'est rien d'autre que la foi. Il n'y a pas de doute que la foi n'est relle qu'avec le remerciement qui lui est un rsultat insparable. Le cheikh Sidi Ahmed Tijani a expliqu que la foi est le remerciement ; si l'tre humain connaissait la ralit de la gratitude divine, alors son cur aurait t rempli d'amour d'Allah, de gaiet, et son esprit risquerait de sauter de joie.

C'est ainsi que lorsqu'un homme sens s'assure que les aubaines qui l'entourent ne peuvent venir que de la grce divine  Toute faveur qui vous touche, c'est Allah qui vous l'a accorde , alors il est normal que l'amour envers Allah le couvrira. Le prophte, qu'Allah le salue ainsi que sa famille et ses compagnons, a dit  Par instinct, les curs aiment ceux qui leur font du bien  et lorsque l'tre humain prend sa place dans le rang de l'amour, il ne voit que le meilleur de son bien-aim, comme l'a confirm le prophte  Ton amour envers quelque chose te rendra aveugle et sourd .

Le prophte, restant souvent debout lors de ses prires jusqu' tumfaction de ses pieds, a reu la remarque qu'il exagre un peu en forant de cette manire et qu'Allah a dj pardonn ses pchs, antrieurs et ultrieurs; le prophte leur a rpondu  ne devrais-je pas exprimer plutt mes sincres remerciements et ma gratitude .

En ralit, il y a toujours une aubaine au sein d'un malheur, comme l'a confirm Sidi Omar Ben Khattab, qu'Allah soit satisfait de lui  lorsqu'un malaise me touche, je vois en lui trois faveurs : (1) il n'a pas touch ma religion ; (2) Il n'est pas aussi svre qu'un autre malaise plus grand, et (3) ce qu'il comporte comme rcompense.

C'est pour cette raison que le prophte dit souvent en invoquant Allah  je ne peux arriver te remercier, O Allah, comme je le dois, toi, tu as t gratifi par toi-mme . Dieu a dit  Si vous numrez les opportunits d'Allah vous ne pouvez les dlimiter . Un gnostique, qu'il soit couvert de la misricorde d'Allah, a dit  Qu'il soit glorifi celui qui, si on prosterne devant lui par nos yeux, sur des pines et des aiguilles abrases, on ne pourra mme pas atteindre le dixime de sa grce, ni mme le centime de ses faveurs  :

***

***

Effectivement, notre remerciement l'gard de Dieu est, son tour, une de ses faveurs qu'il nous accorde. Le prophte David ( ) a dit  Mon seigneur, comment je te remercie alors que mon remerciement est une grce de ta part envers moi . Dieu lui rvle que  c'est maintenant que tu m'as remerci .

Dans le rcit de Abi Omar Chibani, le prophte Moussa, qu'Allah le salue, a dit le jour du  Tore  ( )  Mon seigneur, si je prie c'est grce toi ; si je donne l'aumne, c'est grce toi ; si je transmets mon message c'est grce toi ; comment alors te remercier ? . Dieu lui a rvl  c'est maintenant que tu m'as remerci .

Dans un autre rcit, Allah dit  Si tu sais que toutes les grces viennent de moi, j'accepte ceci comme remerciement de toi . Que Mahmoud El Warraq soit couvert de la clmence d'Allah lorsqu'il a dit Si chaque fois que je veux remercier Allah pour ses faveurs, c'est encore une nouvelle faveur mon gard, comment puis-je donc le remercier si ce n'est que par sa grce et son obligeance, le long des jours et de l'ge. Si une faveur me parvient, je sens de la joie. Si un malaise me touche, j'aurais de la rcompense. Tout dpend donc de l'opportunit (l'aubaine) divine  (D'aprs le livre de Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj, l'astre abrasant).

Un gnostique a dit  chaque fois que je me rappelle que je suis un serviteur d'Allah et qu'il m'a accord foi et croyance, je me sens plus fort  (D'aprs le livre de Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj, l'astre abrasant).

De mme, Allah sait que ses cratures sont incapables de le remercier comme ils le doivent, alors il s'est gratifi par lui-mme en disant de faon ternelle  louange Dieu  ( ).

 

   
    

2. Signification de la prire sur le prophte que le salut d'Allah soit sur lui


Il en est de mme pour la prire sur le prophte ( ), qu'Allah le salue. Allah, lui-mme, a pri pour son prophte depuis l'antiquit. Celui donc qui cite la  Fatihi  demande alors de Dieu de prier sur son prophte selon sa premire prire qui n'est devance par aucune autre prire. Mme celui qui cite une autre forme de salutation sur le prophte, s'il pense cette signification, il aura une grande rcompense parce qu'il montre sa vraie incapacit de ne pas pouvoir prier comme il le doit sur le prophte. Mais la  Fatihi  comporte cette signification ; celui qui la cite, surtout lorsqu'il est authentiquement autoris le faire, recevra la rcompense qu'elle comporte in cha Allah ( ) (D'aprs Rassa'il) ( ) .

Qu'Allah soit clment envers Abi Al Late Samarkadi qui disait  Si tu veux savoir que la prire sur le prophte est prfrable aux autres cultes, observe la parole de Dieu  Allah et ses anges prient sur le prophte. O croyants, prient sur lui et saluez-le . Allah a ordonn ses serviteurs de pratiquer toute forme de culte, mais s'est distingu par la prire sur son prophte par lui-mme, puis a ordonn ses anges puis aux croyants de prier sur lui (D'aprs le livre de Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj, l'astre abrasant).

Dans le  Sahih Mouslim , d'aprs Abd Allah Ben Amr Ben El Ass, qu'allah soit satisfait de lui, il a entendu le prophte dire  celui qui prie pour moi une fois, Allah prie pour lui dix fois . Si tu groupes toutes les rcompenses que tu peux acqurir de par ton obissance Allah et tes bonnes uvres, puis Allah prie pour toi une seule fois, alors cette prire l'emportera sur toutes tes uvres puisque tu prie selon ta capacit et Allah prie selon la sienne ; tu prie selon le degr de ton esclavage, Allah prie selon le degr de sa divinit. Et si cela te parvient pour une seule prire d'Allah, comment alors imagines-tu la rcompense s'il s'agit de dix prires de sa part (D'aprs le livre de Sidi Ahmed Ben Layachi Skiredj, l'astre abrasant).

3. La perle de la perfection


La Perle de perfection

( Traduction du Dr Ahmed Skiredj )

(Rabat, le 11-03-2005 / 29-01-1426 H)

 

O, Allah ( ), prie et salue ( ) :

•  La source de la Misricorde divine ( ).

•  Le diamant authentique ( ) encerclant ( ) le centre ( ) des comprhensions ( ) et des significations ( ).

•  La lumire des univers composs ( ).

•  L'humain ( ), digne de la Vrit divine ( ).

•  L'clair rutilant ( ), prcurseur des pluies bienfaisantes ( ) emplissant, sur leur chemin, les mers et les ustensiles ( ).

•  Ta lumire rayonnante ( ) par laquelle tu as rempli ton univers ( ) encerclant ( ) les lieux localiss ( ).

 

O, Allah ( ), prie et salue ( ) :

•  La source de la Vrit ( ) de laquelle se manifestent ( ) les branches ( ) des vrits ( ).

•  L'entit mme ( ) des connaissances ( ), subsidiant par elle mme ( ).

•  Ton chemin exact ( ) parfaitement droit ( ).

 

O, Allah (Dieu) ( ), prie et salue ( ) :

•  La configuration ( ) de la Vrit ( ) par la Vrit ( ).

•  Le trsor le plus sublime ( ).

•  Ton effusion ( ) venant de toi et retournant toi ( ).

•  Le ceinturage de la lumire phylactre ( ).

 

Qu'Allah prie sur lui ( ) et sur les membres de sa famille ( ) de telle sorte qu'il nous le fasse connatre ( ).

 

Copyright Cheikh-skiredj.com 2011 (tous droits rservs)